Amateur Astrophotographie Landos France

Posts tagged “M8 messier SHO

M8 Lagoon Nebula SHO

M8_SHO_neu

Optics/mount : 12″ACF 2.7m AP-Reduzer Alt-5
Camera/filters: Atik 11002 AstrodonHa/OIII/SII
Exposure:20×600 Ha, 12×600 OIII/SII all 2bin
14 July 2015

The Lagoon Nebula is estimated to be between 4,000-6,000 light years from the Earth. In the sky of Earth, it spans 90′ by 40′, translates to an actual dimension of 110 by 50 light years. Like many nebulas, it appears pink in time-exposure color photos but is gray to the eye peering through binoculars or a telescope, human vision having poor color sensitivity at low light levels. The nebula contains a number of Bok globules (dark, collapsing clouds of protostellar material), the most prominent of which have been catalogued by E. E. Barnard as B88, B89 and B296. It also includes a funnel-like or tornado-like structure caused by a hot O-type star that emanates ultraviolet light, heating and ionizing gases on the surface of the nebula. The Lagoon Nebula also contains at its centre a structure known as the Hourglass Nebula (so named by John Herschel), which should not be confused with the better known Hourglass Nebula in the constellation of Musca. In 2006 the first four Herbig–Haro objects were detected within the Hourglass, also including HH 870. This provides the first direct evidence of active star formation by accretion within it. @wiki

La nébuleuse a été découverte en 1747 par Guillaume Le Gentil et intégra le catalogue de Messier en 1764. John Herschel découvrit que la région la plus brillante de la nébuleuse avait une forme de sablier. Cette région a été observée par le télescope Hubble en 1997, celle-ci étant considérée comme le lieu de la formation d’étoiles. En 1890, Agnès Clerke lui donna son nom de « nébuleuse de la lagune ».
La nébuleuse de la lagune est un immense nuage d’hydrogène et de poussières éclairé par une supergéante bleue, l’étoile 9 du Sagittaire. La taille de la nébuleuse est d’environ 110 années-lumière et sa distance tourne autour de 5000 années lumière ce qui lui donne un diamètre apparent trois fois plus important que celui de la pleine Lune. La nébuleuse, comme de nombreuses nébuleuses diffuses, contient un bel amas ouvert, NGC 6530, issu de la nébuleuse, d’étoiles jeunes et très chaudes de type O et B âgées de seulement 2 millions d’années. La région du sablier, éclairée par l’étoile Herschel 36, est suspectée d’être le lieu de naissance d’étoiles.
Du fait de sa magnitude 5, la nébuleuse est visible à l’œil nu. La taille apparente très importante de l’objet impose de faire attention au grossissement employé pour l’observer. Si vous avez un télescope ou une lunette astronomique utilisez l’oculaire ayant la distance focale la plus importante (20 mm par exemple). L’utilisation d’un filtre UHC, très efficace pour ce type de nébuleuse, vous permettra sans doute d’observer la nébuleuse avec plus de détails.@wiki


M17 Omega Nebula SHO

Omega Nebula SHO

Omega Nebula SHO

Optics/mount : 12″ACF 2.7m AP-Reduzer Alt-5
Camera/filters: Atik 11002 AstrodonHa/OIII/SII
Exposure:32×600 Ha, 14×600 OIII/SII all 2bin
25-26 Juin 2015

The Omega Nebula, also known as the Swan Nebula, Checkmark Nebula, and the Horseshoe Nebula (catalogued as Messier 17 or M17 and as NGC 6618) is an H II region in the constellation Sagittarius. It was discovered by Philippe Loys de Chéseaux in 1745. Charles Messier catalogued it in 1764. It is located in the rich starfields of the Sagittarius area of the Milky Way.
The Omega Nebula is between 5,000 and 6,000 light-years from Earth and it spans some 15 light-years in diameter. The cloud of interstellar matter of which this nebula is a part is roughly 40 light-years in diameter and has a mass of 30,000 solar masses. The total mass of the Omega Nebula is an estimated 800 solar masses.
It is considered one of the brightest and most massive star-forming regions of our galaxy. Its local geometry is similar to the Orion Nebula except that it is viewed edge-on rather than face-on. @Wiki

M17, également connue sous les noms de nébuleuse Oméga, du Cygne, du Fer à Cheval ou du Homard, est une nébuleuse en émission située à environ 5 500 années-lumière de la Terre dans la constellation du Sagittaire et a un diamètre de 15 années-lumière1.
D’une quarantaine d’années-lumière d’envergure, la nébuleuse doit sa luminosité à des étoiles jeunes de type B qui irradient le gaz alentour, créant ainsi une région HII. La couleur rouge de la nébuleuse est d’ailleurs celle de l’hydrogène ionisé.
Au sein de la nébuleuse se trouverait un amas ouvert constitué d’une trentaine d’étoiles masquées par la nébuleuse.
En infrarouge, on a pu y observer une quantité importante de poussières favorables à la formation d’étoiles. @wiki